ondes-de-choc

Tendinopathies et thérapie par ondes de choc radiales (Shock Wave Therapy)

Lorsqu’une tendinite (de l’épaule, du coude, du tendon d’Achille etc.) ne répond pas au traitement conventionnel (anti-inflammatoires, injection de cortisone, physiothérapie conventionnelle etc.) et que la condition stagne, il existe une autre alternative en physiothérapie : la thérapie par ondes de choc radiales mieux connue sous le nom de Shock wave therapy. Cette approche a prouvé son efficacité dans le traitement des tendinopathies chroniques, plusieurs études le démontrent.

Toutefois, avant d’entreprendre ce type de traitement, votre condition doit répondre à certains critères et ne présenter aucune des contre-indications reconnues. C’est pourquoi le physiothérapeute responsable communiquera avec vous afin de poser quelques questions sur votre état de santé et le motif de consultation.

Par la suite, si les conditions préalables sont rencontrées, le traitement consistera à recevoir au minimum 3 séances de traitement par ondes de choc et au maximum 6 séances.

Est-ce douloureux?

C’est une question que l’on entend souvent. Le traitement comme tel est inconfortable parfois même douloureux mais comme il est de courte durée, il est bien toléré. Certains patients choisiront de prendre un analgésique une heure avant leur rendez-vous afin de le rendre plus confortable.

Après le traitement…

Les études démontrent que la condition continue de s’améliorer dans les semaines qui suivent le dernier traitement. De plus, le physiothérapeute prodiguera conseils et programme d’exercices qui optimiseront le retour des capacités fonctionnelles plus rapidement.

Consultez Physio Multiservices!


Sac à dos et rentrée scolaire

Depuis quelques jours, nous assistons à la rentrée scolaire de nos jeunes. À ce sujet, saviez-vous qu’au Québec, plus de 50 % des jeunes ressentent de la douleur dans le bas du dos avant l’adolescence. Les recherches indiquent que l’utilisation inappropriée du sac à dos en serait l’une des principales causes.

L’observation de règles simples permet de prévenir les maux de dos lorsqu’on utilise un sac à dos. Voici quelques conseils :

  • Choisir un sac dont le dos est rembourré, de la largeur du dos de l’enfant, avec des bretelles larges aux épaules et plus étroites sous les bras ainsi que de multiples pochettes pour répartir le poids des objets.
  • Placer les objets les plus lourds près du corps, au centre du sac, et les objets pointus vers l’extérieur afin d’éviter les points de pression.
  • Ajuster la longueur des bretelles afin d’éviter que le sac descende sur les fesses.
  • Vérifier le poids du sac. Une fois chargé, il ne devrait pas peser plus de 10 % à 15 % du poids de l’enfant. Attacher la ceinture ventrale du sac afin que le poids repose sur ses hanches et non sur ses épaules.
  • Ne jamais porter son sac sur une seule épaule ou en bandoulière.
  • Ne pas attacher sa boîte à lunch au sac à dos. Conseillez-lui de la tenir à la main.
  • Trier entièrement son sac à dos pour se débarrasser des papiers ou objets inutiles qu’il accumule au fil des jours.

Si malgré ces ajustements,  les maux de dos de votre enfant persistent, s’il a des douleurs au cou ou aux épaules, une consultation avec un professionnel de la physiothérapie  serait appropriée. Il sera en mesure de déterminer les sources possibles du problème et de trouver des solutions pour vous aider  à régler celui-ci.

Ces informations sont tirées du blogue de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec. Pour plus de détails n’hésitez pas à le consulter à l’adresse :

https//oppq.qc.ca

Bonne rentrée scolaire à tous!

Consultez chez Physio Multiservices!


physio

Quand consulter en physiothérapie?

Vous vous êtes sûrement déjà posé cette question. Voici quelques indications pour lesquelles vous devriez consulter un professionnel de la physiothérapie :

  • Vous ressentez une douleur inhabituelle après avoir pratiqué une activité (pelletage ou jardinage par exemple) ou un sport et celle-ci ne se résorbe pas avec le repos et l’application de glace ou s’aggrave.
  • Vous ressentez une perte de force et de mobilité suite à une chirurgie, de la difficulté à monter ou descendre des escaliers, à soulever les bras pour vous coiffer, à vous pencher pour vider le lave-vaisselle etc.
  • Vous ressentez de la raideur, de l’ankylose suite à une immobilisation (port d’un plâtre ou d’une attelle).
  • Vous souffrez de tensions musculaires dans la région du cou qui peuvent être la cause de maux de tête, de douleurs et de raideurs.
  • Vous vivez avec des douleurs chroniques au bas du dos.
  • Vous présentez une douleur que l’on nomme irradiée car elle descend du cou jusqu’au bout des doigts (cervico-brachialgie) ou du bas du dos vers le pied (sciatalgie).
  • Vous venez de vous infliger une entorse (cheville, genou, poignet etc.).
  • Et bien d’autres…

Si vous présentez l’une de ces conditions, sachez que vous pouvez consulter un physiothérapeute directement sans ordonnance médicale. Le physiothérapeute évaluera votre condition et dressera avec vous un plan de traitement approprié. Comme il travaille en étroite collaboration avec le milieu médical, il vous dirigera vers le médecin lorsque nécessaire.

N’hésitez pas à discuter de cette option avec votre médecin si vous vous êtes blessés lors d’un accident de travail ou de la route car les professionnels de la physiothérapie sauront vous aider à vous remettre sur pied rapidement et efficacement.

Consultez en physiothérapie!


Le retour du printemps et la physiothérapie

Le printemps est arrivé et le retour du beau temps ne saurait tarder. Cet adoucissement de la température amène dans nos cliniques de nouveaux clients. En effet, ceux-ci engourdis par une trop longue hibernation, s’enthousiasment dès l’apparition des premières prévisions météo au-delà des 10 degrés celsius et enfourchent leur vélo, sortent chiffons et serpillère, truelle et binette pour s’activer sur les pistes cyclables, à la maison ou dans leur jardin remplis de bonnes intentions.

La reprise d’activités, laissées de côté pendant notre trop long hiver, est souvent la cause de douleurs musculo-squelettiques qui pourraient être évitées. Nous recevons en consultation des clients qui, après un grand ménage, présentent des douleurs et des raideurs au cou et/ou aux épaules. D’autres, qui auront repris une activité trop intensément, trop rapidement, se seront infligé une blessure de type claquage musculaire ou entorse. Ces clients doivent souvent se résoudre à ralentir, le temps de la physiothérapie, afin de reprendre leurs activités un peu plus tard… perdant ainsi quelques jours, voire quelques semaines de ce précieux beau temps.

Afin d’éviter ces désagréments, nous  vous suggérons de reprendre ces activités graduellement en dosant la durée et l’intensité. Si on parle d’une tâche ménagère ou de jardinage, il est préférable de fractionner la tâche et de la répartir sur plus d’une journée plutôt que de vouloir tout terminer la même journée. Pour une activité sportive, choisissez une durée et une intensité adaptée si c’est votre première sortie et progressez graduellement. Vous permettrez ainsi à vos muscles et articulations de se reposer et de s’adapter.

Si vous avez besoin de conseils ou d’un programme d’exercices adapté ou, si malgré tout vous présentez une douleur ou une limitation musculo-squelettique, le physiothérapeute demeure un professionnel de choix pour vous conseiller et vous traiter. N’hésitez pas à nous consulter.

Consultez en physiothérapie!


Bonne fête des mères!

En cette semaine de la fête des mères, nous avons pensé vous présenter quelques services qui peuvent être utiles aux mamans et aux futures mamans. Durant la grossesse, certains problèmes musculo-squelettiques tels une sciatalgie (douleur sur le trajet du nerf sciatique), une lombalgie (douleur dans la région lombaire) ou une entorse de la cheville (la sécrétion de certaines hormones rend le système ligamentaire plus laxe, ce qui prédispose aux entorses) peuvent indisposer la future maman. Elle peut consulter en toute confiance en physiothérapie ou en ostéopathie, ces professionnels sauront l’aider à poursuivre une grossesse harmonieuse.

Nous offrons également un autre service en physiothérapie, la rééducation périnéale. Cette approche vise, entre autres, les problèmes liés à une faiblesse du plancher pelvien qui peuvent entraîner des fuites d’urine. Plusieurs femmes sont aux prises avec ce type de problème après l’accouchement.

Pour Physio Multiservices la journée de la  fête des mères est également  synonyme de course à pied. En effet l’événement Au Rythme de Nos Foulées, organisé par le club de course Les Riverains, se tient le dimanche de la fête des mères dans les rues de Châteauguay. Notre implication à l’événement Au Rythme De Nos Foulées a débuté par l’inscription de plusieurs de nos employés et de membres de leur famille à l’épreuve de leur choix il y a quelques années. Depuis l’an dernier nous nous impliquons également comme commanditaire de l’événement et sommes sur place pour offrir des services professionnels avant et après les épreuves aux participants. Il nous fera donc plaisir de vous y rencontrer comme participant afin de vous offrir le service dont vous aurez besoin à ce moment et de répondre à vos questions.

Donc dimanche le 8 mai, bonne fête des mères à toutes les mamans et les futures mamans et bonne course à tous les participants!

Consultez Physio Multiservices!


manual-therapy

La physiothérapie en quelques questions

Comme plusieurs personnes vous vous posez probablement des questions au sujet de la physiothérapie.

Voici un résumé des réponses aux questions qui nous sont fréquemment posées :

Ai-je besoin d’une ordonnance médicale pour consulter un physiothérapeute?

Non, depuis le début des années 90, vous bénéficiez d’un accès direct aux services du physiothérapeute. Cela signifie que, suite à une blessure, vous pouvez directement prendre rendez-vous avec un physiothérapeute sans préalablement passer par un médecin. Donc pas besoin  d’attendre à l’urgence pendant des heures pour obtenir une référence en physiothérapie. Ce faisant vous contribuez à réduire le temps d’attente à l’urgence.

Par contre si votre blessure découle d’un accident de travail ou de la route, vous devrez obtenir une référence du médecin pour voir un physiothérapeute si vous voulez que vos soins soient remboursés par la CSST ou la SAAQ.

Puis-je choisir ma clinique pour recevoir des soins de physiothérapie?

Oui, en tout temps vous êtes libres de choisir la clinique qui vous convient pour recevoir vos soins en physiothérapie. Parfois, il peut arriver que vous consultiez un médecin à l’extérieur de votre région et que celui-ci vous dirige vers une clinique de physiothérapie située près de son bureau. Sachez que votre référence en physiothérapie est valide partout. Vous pouvez choisir la clinique qui vous convient sans problème.

Serai-je remboursé par mes assurances pour les soins de physiothérapie reçus dans une clinique privée?

Oui, la grande majorité des compagnies d’assurances rembourse les services de physiothérapie sur présentation d’un reçu. Comme chaque compagnie est différente, les modalités de remboursement varient d’une compagnie à l’autre et d’un contrat à l’autre. Vérifiez auprès de votre compagnie afin de connaître vos modalités de remboursement.

Si vous avez d’autres questions vous pouvez communiquer avec nous via notre site web, notre page facebook ou par téléphone. Il nous fera plaisir de vous répondre.


Des douleurs au cou?

La cervicalgie désigne une douleur dans la région du cou. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de cette douleur.

Par exemple, après un accident de voiture même mineur, il arrive fréquemment que les passagers impliqués présentent des douleurs au niveau du cou. Cela est causé par le traumatisme en coup de fouet ou ”whiplash” survenant au moment de l’impact ou de l’arrêt brusque du véhicule. Ce type de blessure entraîne souvent de la raideur, des tensions, des maux de tête, une douleur locale et/ou irradiant au niveau de l’un ou des deux bras avec ou sans engourdissement.

L’arthrose est également une des causes de la douleur au cou. Avec le temps, le cartilage recouvrant les surfaces articulaires du cou s’use, s’amincit c’est ce que l’on appelle l’arthrose. Cette condition entraine douleur et raideur locales. Quand l’usure progresse, elle peut aussi entraîner un rétrécissement des trous de conjugaisons (espaces où passent les nerfs) ce qui peut causer des douleurs irradiant aux bras avec ou sans engourdissement.

Une posture inadéquate au travail, un oreiller inadéquat peuvent aussi être à l’origine d’une douleur au cou.

Quelle qu’en soit l’origine, si vous avez des douleurs au cou,  votre physiothérapeute sera en mesure d’évaluer votre condition afin d’établir avec vous le meilleur plan de traitement pour résoudre ce problème.

N’hésitez pas à consulter en physiothérapie!