Physio Multiservices clinique pédiatrique

Au 110A boulevard St-Jean-Baptiste,
Châteauguay, QC, J6K 3A8
450-507-3171

La physiothérapie en pédiatrie

Le physiothérapeute peut aider votre enfant pour plusieurs conditions qui se présentent à la naissance ou peu plus tard dans son développement. En voici quelques exemples :

  • Torticolis congénital et positionnel (garde la tête tournée du même côté, peut entrainer une plagiocéphalie)
  • Plagiocéphalie (un côté de la tête aplati, déformé …)
  • Retard de développement moteur (enfants de tous âges, enfant qui tarde à rouler, ramper, s’asseoir, marcher, courir, sauter…)
  • Atteinte neuro-musculo-squelettique telle qu’une lésion du plexus brachial
  • Difficulté de coordination motrice
  • Atypie de la démarche telle que la marche sur la pointe des pieds

N’hésitez pas à communiquer avec notre équipe si vous avez des questions ou pour prendre rendez-vous avec un physiothérapeute pour votre enfant!

L’ergothérapie en pédiatrie

L’ergothérapeute peut aider votre enfant pour plusieurs conditions qui se présentent durant son développement. En voici quelques exemples :

  • TDAH, TDA
  • Troubles d’écriture
  • Difficultés de motricité fine (prise du crayon, coloriage, découpage etc.)
  • Retard de développement
  • Difficultés au niveau des préalables scolaires
  • Hypersensibilité ou hyposensibilité (toucher, bruit, odeur, alimentation etc.)
  • Troubles perceptivo-cognitifs (formes, grandeurs, attention, concentration etc.)
  • Coordination, équilibre

N’hésitez pas à communiquer avec notre équipe si vous avez des questions ou pour prendre rendez-vous avec un ergothérapeute pour votre enfant!

L’orthophonie en pédiatrie

L’orthophoniste peut aider votre enfant pour plusieurs conditions qui se présentent durant son développement. En voici quelques exemples :

  • Retard de langage
  • Trouble de langage
  • Dispraxie verbale
  • Trouble d’accès lexical
  • Sigmatisme
Quand consulter en orthophonie ?

Voici des indicateurs de difficultés de langage en fonction de l’âge de l’enfant. Il est toutefois nécessaire de garder en tête que le développement du langage varie d’un enfant à l’autre.

12 à 18 mois :
•N’essaie pas d’imiter l’adulte lorsqu’il parle ou qu’il joue
•Ne réagit pas à son nom

18 mois :
•Ne dit aucun mot (ex. mots de base « maman » ou « papa »), même s’ils sont mal prononcés
•Ne pointe pas

24 mois :
•Ne dit pas au moins 50 mots
•Ne comprend pas la question de type « C’est quoi ? »
•N’est pas compris par ses parents
•Ne comprend pas les actions « donne », « montre », « prends » utilisées au quotidien

2 ½ ans :
•Ne combine pas 2 mots (ex. « Papa parti »)
•Ne répond pas aux consignes simples et routinières (ex. « Met ton manteau »)

3 ans :
•N’utilise pas les déterminants (ex. un/une), les adjectifs et les prépositions (ex. dans, sur, etc.)
•Ne conjugue pas les verbes au présent
•Ne comprend pas les questions simples (ex. « qui? », « quoi? », « où? »)

3 ½ :
•Ne fait pas de phrases complètes de 3-4 mots (ex. « Le chien mange »)
•N’utilise pas les pronoms (je, tu) et les adjectifs possessifs (mon, ton, son)

4 ans :
•Ne réussit pas à se faire comprendre, même par les personnes de son entourage
•Ne peut répondre à des questions simples reliées à une histoire qui lui est racontée
•Ne peut raconter une courte histoire
•A de la difficulté à suivre les consignes plus longues (ex. « Prends ton chapeau et mets ton foulard »)
•Ne produit pas de phrases simples complètes : s’exprime principalement par des phrases télégraphiques (ex. « moi veux pomme »).

5 ans :
•Ne comprend pas plusieurs concepts utilisés au quotidien (ex. sur, dans, avant/ arrière)
•Parle avec beaucoup d’hésitations : peut souvent chercher ses mots
•A de la difficulté à comprendre les concepts plus abstraits (ex. premier/ dernier)

6 ans :
•Les sons « ch », « j » et « r » ne sont pas bien prononcés

7 ans et plus :
•A de la difficulté à raconter, expliquer et décrire

La massothérapie en pédiatrie

Notre massothérapeute a reçu une formation spécifique pour traiter les enfants ayant des besoins particuliers (Autisme, TDAH, anxiété etc.): Massage pour enfants à besoins particuliers (MEPB).

Les bienfaits pour l’enfant sont :

  • Au plan psychologique et émotionnel : améliorer l’estime de soi et la valorisation personnelle, aider à la concentration, faciliter la gestion de l’anxiété, du stress et de la colère etc.
  • Au plan sensoriel et psychomoteur : augmenter la tolérance au toucher, éveiller le sens du toucher, réduire la fréquence et l’intensité des migraines et maux de tête, aider à diminuer la fréquence et l’intensité des tics nerveux etc.
  • Au niveau de la structure du corps et de la posture : favoriser une plus grande amplitude de mouvement, relâcher la tension musculaire etc.
  • Au niveau du fonctionnement général : soulager la douleur, améliorer le sommeil, améliorer la digestion et réduire la constipation etc.

 

N’hésitez pas à consulter notre massothérapeute pour votre enfant.